sábado, 30 de noviembre de 2013

Le Vêtment

Aujourd'hui j'ai acheté des vêtements,
vêtements que j'aime,
vêtements que me fait sentir une belle maman.

Et Lilly dort entre fleurs et mon amour.

Les vêtments recouvren le corps,
ils lui donnent affection,
apportent de la joie.

Mais les pauvbres beaux vêtement
ne peuvent pas me donner
l'amour que j'ai besoin de toi.

Tu me caresses en privé,
et ton caresses sont doux et tendre.

Mais tu me laisses in public,
me abandonnes.

Tu, avant de me, salues la femme qui n'a jamais connu meis jeux.

Tu, avant de elle, ne me prenes pas par le main.

Tu, si tu m'aimes et si l'apprecies, n'as pas fait que nous nous recontrions pour nous regarder comme des femmes.

Pour pardonner le passé.

Dehors, sur la rue, je l'espère pour tu et ton ami quitter.
Je suis tout seul.
Je ne dor pa, mais je m'evannouis par la tristesse.

Je sais que tu n'as pas enconre entendu
qui quand je suis triste tu as a me serrer la main.
Mais tu vois que je suis triste et tu as peur.
Tu marches devant moi,
Tu parles avec ton ami.

Après plusieurs mois, je sais que tu préféres ignorer la tristesse,
pour cette cause tu me donnes ton dos,
à moi,
en fait à le peur.

Même ton ami, qui se rend compte, est repositionné à mon côté tandis que tu es encore debout
avant, tadis tu marches.

Où est le côté que tu sauves pour ta femme?

Pour cette cause,
bien que ces sont très beaux vêtements
Ils ne peuvent pas me donner
l'amour que j'ai besoin de toi.

10:55, jueves 20 de junio de 2013, F.


No hay comentarios:

Publicar un comentario

Hey, claro que sí, abre un hueco!: